“LE LIVRE, VOTRE PASSION, NOTRE MÉTIER”

La Librairie Papeterie Nationale, LPN, filiale du groupe Hachette Livre est spécialisée depuis 1951 dans l’édition et la diffusion du livre au Maroc.

Grâce aux 160 maisons d’éditions prestigieuses qu’elle représente en exclusivité, la LPN propose la plus large gamme de livres disponibles au Maroc, dans plusieurs langues.

Cette offre complète – littérature générale et jeunesse, supérieur et professionnel, pédagogie et scolaire, beaux livres – permet de répondre efficacement aux besoins et attentes du marché marocain.

En constante évolution, toujours à l’écoute et forte de son expérience, la LPN ne cesse d’innover pour être au plus près des exigences en matière de livre au Maroc.

NOS ÉDITEURS

LES NOUVEAUTÉS

La cessation de l’illicite en droit international
Ref:
Auteur(s):
ÉDITEUR:
Date parution:
Catégorie: droit

On conçoit traditionnellement l’obligation de cessation du fait illicite continu comme un élément de la responsabilité internationale de l’Etat distincte de l’obligation de réparer le dommage causé illicitement. Dans son projet de codification du droit de la responsabilité internationale de l’Etat de 2001, la Commission du droit international a ainsi identifié un principe attachant à la commission d’un fait illicite continu l’obligation de le faire cesser.
Une étude de la pratique des Etats conduit pourtant à montrer, d’une part, que dans l’état actuel du droit international, l’obligation dite de cessation ne se distingue pas toujours de l’obligation de réparation lorsque celle-ci prend la forme d’une réparation en nature (restitution en nature), d’autre part, qu’il est difficile d’établir l’existence d’un principe qui attacherait à la commission d’un fait illicite continu la naissance d’une obligation de le faire cesser.
Sur ce point, l’étude réalisée conduit à identifier derrière la notion traditionnelle d’obligation de cessation deux obligations de nature distincte, et ainsi à rejeter l’idée que cette obligation serait une obligation qui se formerait en conséquence de la commission d’un fait illicite continu. L’obligation dite de cessation se laisse en effet analyser, selon les circonstances, ou bien comme une obligation de mettre fin à un état irrégulier, généralement causé par un fait illicite instantané, ou bien comme un ordre de cessation d’un comportement constitutif d’un fait illicite continu émis par le juge international dans l’exercice de son pouvoir d’ordonner l’exécution d’une obligation violée.

CONTACT DÉPARTEMENT

Réservé aux professionnels

Contact
contact@librairienationale.co.ma

LES NOUVEAUTÉS